Formation initiale  |  Formation auxiliaire de puéricultrice

Formation auxiliaire de puéricultrice

 

Principe de la formation

Le référentiel d’activités est structuré en domaines d’activités regroupant au sein de chacun d’entre eux, des activités auxquelles des soins sont associés. Les cinq domaines d’activités ont été construits en corrélation avec les cinq blocs de compétences du référentiel de certification y associant de fait les compétences requises et les activités réalisables.

L’auxiliaire de puériculture exerce sous la responsabilité de l’infirmier diplômé d’Etat ou de l’infirmière puéricultrice diplômée d’Etat, dans le cadre de l’article R. 4311-4 du code de la santé publique. Ses activités se situent dans le cadre du rôle qui relève de l’initiative de l’infirmier diplômé d’Etat, défini par les articles R. 4311-3 et R. 4311-5 du code de la santé publique, relatifs aux actes professionnels et à l’exercice de la profession d’infirmier.

Dans les établissements et services d’accueil des enfants de moins de six ans, l’activité est encadrée par les articles R. 2324-16 à R. 2324-47 du code de la santé publique. L’auxiliaire de puériculture réalise des activités d’éveil et des soins adaptés à l’évolution de l’état clinique visant au bien-être, à l’autonomie et au développement de l’enfant. Son rôle s’inscrit dans une approche globale de l’enfant et prend en compte la dimension relationnelle des soins ainsi que la communication avec la famille dans le cadre du soutien à la parentalité, les autres professionnels, les apprenants et les aidants.

L’auxiliaire de puériculture participe à l’accueil et à l’intégration sociale d’enfants porteurs de handicap, atteints de pathologies chroniques ou en situation de risque d’exclusion ou de maltraitance. L’auxiliaire de puériculture travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire intervenant dans les services de soins ou réseaux de soins des structures sanitaires, médico-sociales ou sociales notamment dans le cadre d’hospitalisation ou d’hébergement continus ou discontinus en structure ou à domicile, ou dans le cadre de structure de prévention et dépistage.

 

Le référentiel de compétences

  • Bloc 1 – Accompagnement et soins de l’enfant dans les activités de la vie quotidienne et de la vie sociale
    • Compétence 1 – Accompagner l’enfant dans les actes essentiels de la vie quotidienne et de la vie sociale, personnaliser cet accompagnement à partir de l’évaluation de sa situation personnelle et contextuelle et apporter les réajustements nécessaires
    • Compétence 1bis – Elaborer et mettre en oeuvre des activités d’éveil, de loisirs, d’éducation et d’accompagnement à la vie sociale adaptées à l’enfant ou au groupe
    • Compétence 2 – Identifier les situations à risque lors de l’accompagnement de l’enfant et de son entourage, mettre en oeuvre les actions de prévention adéquates et les évaluer
  • Bloc 2 – Evaluation de l’état clinique et mise en oeuvre de soins adaptés en collaboration
    • Compétence 3 – Evaluer l’état clinique d’une personne à tout âge de la vie pour adapter sa prise en soins
    • Compétence 4 – Mettre en œuvre des soins adaptés à l’état clinique de l’enfant
    • Compétence 5 – Accompagner la personne dans son installation et ses déplacements en mobilisant ses ressources et en utilisant les techniques préventives de mobilisation
  • Bloc 3 – Information et accompagnement des personnes et de leur entourage, des professionnels et des apprenants
    • Compétence 6 – Etablir une communication adaptée pour informer et accompagner la personne et son entourage
    • Compétence 7 – Informer et former les pairs, les personnes en formation et les autres professionnels
  • Bloc 4 – Entretien de l’environnement immédiat de la personne et des matériels liés aux activités en tenant compte du lieu et des situations d’intervention
    • Compétence 8 – Utiliser des techniques d’entretien des locaux et du matériel adaptées en prenant en compte la prévention des risques associés
    • Compétence 9 – Repérer et traiter les anomalies et dysfonctionnements en lien avec l’entretien des locaux et des matériels liés aux activités de soins
  • Bloc 5 – Travail en équipe pluri-professionnelle et traitement des informations liées aux activités de soins, à la qualité / gestion des risques
    • Compétence 10 – Rechercher, traiter et transmettre, quels que soient l’outil et les modalités de communication, les données pertinentes pour assurer la continuité et la traçabilité des soins et des activités
    • Compétence 11 – Organiser son activité, coopérer au sein d’une équipe pluri-professionnelle et améliorer sa pratique dans le cadre d’une démarche qualité / gestion des risques

 

Durée de la formation

La formation conduisant au diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture est ouverte dans les conditions fixées par l’arrêté du 7 avril 2020 modifié susvisé. D’une durée totale de 1540 heures, la formation est organisée conformément au référentiel de formation prévu à l’annexe III. Elle comprend des enseignements théoriques et pratiques organisés en institut ou à distance et une formation réalisée en milieu professionnel.

La formation théorique et pratique est d’une durée totale de 770 heures ou 22 semaines. La formation en milieu professionnel comprend 770 heures correspondant à un total de 22 semaines de 35 heures.

 

La formation est sanctionnée par l’obtention du Diplôme d’Etat Auxiliaire de puériculture.

La rentrée scolaire est en janvier, et la durée de la formation est de 18 mois en contrat d'apprentissage.

L'IFAP de Nanterre a un quota de 20 élèves auxiliaires de puériculture, et applique l'Arrêté du 10 Juin 2021 relatif à la formation conduisant au diplôme d’Etat d’Auxiliaire de puériculture.

Le diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture atteste de l’obtention et de la validation des cinq blocs de compétences définis dans le référentiel de certification figurant en annexe II de l’arrêté du 10 Juin 2021 pour l’exercice de la profession. Le diplôme d’Etat est enregistré au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles.

Cliquer ici pour prendre connaissance de l’Arrêté du 10 Juin 2021

Cliquer ici pour connaître la FICHE RNCP du diplôme d'Etat Auxiliaire de puériculture 

 

SUITE DE PARCOURS ET DEBOUCHES

 

Diplôme d’Etat d’Aide-Soignant https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/4495/

Diplôme d’Etat D’Infirmier https://www.francecompetences.fr/recherche/rncp/8940/

 

Pour aller plus loin : Site d'information sur le métier d'auxiliaire de puériculture : le CRIPP

Taux de réussite du jury du diplôme d'Etat Auxiliaire de puériculture - Session Juillet 2021

  • Taux de réussite de l'IFAP de Nanterre : 100 %
  • Taux de réussite d'Ile de France : (Non communiqué)

Taux moyen de rupture : 18 %

 

Informations accessibilitéhttp://ifsi.ch-nanterre.fr/Presentation/3/4/10

 

 

Page mise à jour le 26/11/2021